AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Regarder les filles pleurer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MESSAGES : 32
DEPUIS LE : 10/07/2017
©, AVATAR : Faust, Dylan r'
ÂGE : 25.
EMPLOI : Au chômage.
ON YOUR MIND :

La fumée, c'est un peu toi ma p'tite,
Tu crois pouvoir la toucher,
L'embrasser,
Mais t'arrives même pas à la saisir.
Elle vient juste t'narguer;
Ouais t'es d'la fumée.



Maryane jtm !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
mé fem c la moitiai dmon âm

MessageSujet: Regarder les filles pleurer.    Lun 10 Juil - 23:59


DORIAN HILL
( Quand elles sont seule au bar qu'on dirait des nonnes
qui ont perdu leur église, qui ont plus rien que des hommes
pour espérer rencontrer Dieu,
pour éponger la bruine à leurs yeux .
Moi j'aime bien regarder,
regarder les filles pleurer ça me rend gai. )

crédit img / auteur


DATE ET LIEU DE NAISSANCE : L'hiver, aussi froid qu'mes nuits - décembre. Pas loin d'ici. ORIGINES : Amérique. EMPLOI/OCCUPATION : Au chômage, parfois des p'tits boulots. CLASSE SOCIALE : Pas terrible. ORIENTATION SEXUELLE : Les femmes et leurs mains fragiles. STATUT CIVIL : Broyer du noir. CARACTÈRE : Menteur, fier, froid, je m'en foutiste, infidèle, intelligent, buté, quelques rares fois doux. ON YOUR MIND : Dans le froid et la chaleur de ses reins. Dans l'abstrait au bout des joints. Sous les soupirs des nanas mal baisées. J'pense à toi et j'dois m'changer les idées. Tout est bon pour m'échapper - la réalité, j'l'emmerde. AVATAR : diego barrueco. GROUPE : PICK-UP TRUCK.


▹ JUST AN OLD SWEET SONG
Parfois tu sais j'le sens mon coeur. C'est un putain d'taré celui-là. Il m'fou les jetons - ce p'tit con vient taper mon torse jusqu'à presque exploser. Sauf que moi, ça m'tue un peu ; m'sentir trop vivant, j'aime pas ça.
Alors tu sais, les nuits sans étoiles,
Et les silences un peu trop longs.
J'les préfère.
Puis quand j'vois quelques comètes apparaître,
Quand j'entends ta voix briser c'te quiétude.
J'me roule de quoi tout oublier.

J'ai fait des choses dont j'suis fier;
Ouais j'parle de mes tortues.
Y'en a d'autres dont j'suis moins fier,
Là j'parle de t'avoir baisée.
Ouais t'as compris, j'te parle à toi, Gaia.
Tu sais pourquoi j'regrette ?
Parce que t'es pas comme ces choses que j'balance dans mes draps et que j'oublie le lendemain. T'sais, toi t'es constante - j't'entends vivre même quand t'es plus là.

Tu sais pourquoi j'regrette ?
Parce que t'as cru que c'était un truc juste comme ça. J'ai tiré mon coup ; toi aussi, puis on a continué comme ça. Dans l'ignorance et les journées à essayer d'nous convaincre qu'on n'était pas des pov' choses vides de sens.
T'es esseulée ; on est deux - mais parfois ensemble j'le sais - qu'on a réussi à n'plus sentir ce trou qui nous ronge.

Tu sais pourquoi j'regrette ?
P'tet parce que j'aurais voulu t'faire l'amour.

Parfois quand j'retourne voir les bonnes vieilles têtes, j'fume d'quoi m'changer les idées avec Boo. Et j'pense que des fois, j'suis à deux doigts d'tout balancer à Michel-Angelo. Mais t'sais, j'suis un peu un daron pour eux des fois (quel daron d'merde d'ailleurs) ; alors j'dis rien. J'préfère essayer d'trouver un moyen pour virer les trous du culs d'notre territoire - ça m'occupe l'esprit en soit.

Puis y'a mon frère aussi. Ce p'tit con qui m'ressemble parfois un peu trop. C'est p'tet pour ça que j'l'apprécie autant que j'le déteste ; quoique, moi j'me déteste juste.
T'sais bien qu'y'a toutes ces choses qui font que j'peux pas foncer t'voir comme ça et t'dire,

Au fait Gaia t'es la seule qui m'fou du feu entre les reins. T'es la seule qui m'donne envie d'laisser tomber toutes les catins de c'te ville juste pour un baiser. T'es la seule qui m'fais trembler et qui pourrait m'faire tourner et bouger juste pour essayer d't'embrasser. T'es celle qui parfois, le soir, quand j'rêve, parcours mes phalanges puis souffle sur mon épiderme une sale chanson qui s'appelle le manque.

Parce que dès qu'te vois pas tu m'manques Gaia.

Mais y'a la vie.
Y'a les potos.
Y'a la drogue les putes et surtout la peur d's'engager.

Et tu sais quoi ?
J'vais te dire.
C'qui m'fait le plus peur, c'est pas tout ça.
C'qui m'fous les boules, c'est si un jour, j'te dis tout ça.
Et qu'tu finis par m'dire avec ta moue gênée, que pour toi, c'est pas du tout la même chose.

J'crois j'pourrais en crever.


PSEUDO / PRÉNOM : écrire ici. ÂGE : écrire ici. FUSEAU HORAIRE : écrire ici. PRÉSENCE : écrire ici. INVENTÉ OU SCÉNARIO : PRE LIEN. MOT DE LA FIN : .




Dernière édition par Dorian Hill le Mar 11 Juil - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 16
DEPUIS LE : 02/07/2017
©, AVATAR : scarlett simoneit, av@miserunt
ÂGE : vingt-sept ans.
EMPLOI : officiellement serveuse dans un bar qui joue parfois les psys, officieusement dans des trucs pas trop légaux.
ON YOUR MIND : l o a d i n g . . .

MessageSujet: Re: Regarder les filles pleurer.    Mar 11 Juil - 0:28

rebienvenue toi.

dorian/gaia, j'shipp déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 299
DEPUIS LE : 19/02/2016
©, AVATAR : huxley. © hedgekey.
ÂGE : vingt-sept cigarettes encore fumantes laissée sur les pavés mouillés par les nuages craqués.
EMPLOI : tueur à gages. l'odeur de poudre qui fait froncer le nez, le danger qui fait battre plus fort l'palpitant.
ON YOUR MIND : cette gamine qui l'perturbe tant, opales magiques dans lesquels il se perd.
ces connards à qui il rêve de casser le coin de la gueule sur le bitume sali par les bottines des inconnus.
les mâchoires crispées aux souvenirs insidieux et hideux d'une prison dans lequel il a été enfermé, fauve en cage.

MessageSujet: Re: Regarder les filles pleurer.    Mar 11 Juil - 0:34

RE BB T'ES PERF.
TON AVATAR IL EST TROP BAE.
JE SHIPPE.

_________________
   





si toi aussi t'es une tchoin tape dans tes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


MessageSujet: Re: Regarder les filles pleurer.    Mar 11 Juil - 10:34

ESTCEQUEJEPEUXMOURIROMG???????????????????????????????????????????????

AZY C TROP BO JPP JE MEURS
JTM JTM JTM
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MESSAGES : 50
DEPUIS LE : 10/07/2017
©, AVATAR : mcnamara / morrigan
ÂGE : vingt quatre bougies qu'tu soufflera incessamment sous peu
EMPLOI : youtubeuse gaming connue sous le nom de killermachine, fin personne sait que c'est toi, mais c'est bien toi.
ON YOUR MIND : UNDERCONSTRUCTION

MessageSujet: Re: Regarder les filles pleurer.    Mar 11 Juil - 10:45

vie dma mère jveux que vous m'adoptiez wsh soyez mes parents nan
doraia otp
jship salement mamène

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 250
DEPUIS LE : 26/02/2016
©, AVATAR : cole (eylika).
ÂGE : vingt-cinq.
EMPLOI : tatoueur. dealer.
ON YOUR MIND : des rêves de liberté. le goût d'ailleurs. l'odeur du meilleur. changer de vie. changer de toi. arrêter de te morfondre sur oslo qui te regarde plus. et comprendre tes sentiments qui naissent pour orion.

MessageSujet: Re: Regarder les filles pleurer.    Mar 11 Juil - 13:01

ptn tu m'saoule avec ta perfection là
j'ai grave hâte de voir c'que ça va donner avec gaga par contre
rebienvenue et oublie pas le bottin

_________________
#TEAMMARION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Regarder les filles pleurer.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Regarder les filles pleurer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est votre préférée parmi les filles de konoha?
» Trois petites filles - Le film
» Les malheurs de Sophie ; les petites filles modèles en audio gratuit
» Pour les Garçons : Explication de l'habillage des Filles
» Meg, Jo, Beth, Amy (Les 4 filles du Docteur March)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPER PLANES :: on the road again :: living the good life-
Sauter vers:  
PARTENAIRES
nos copains

⟩ voir la pub bazzart

ÉVÈNEMENTS
lieux éphémères
+ LE BAL MASQUÉ
+ LA FÊTE FORRAINE