AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MESSAGES : 11
DEPUIS LE : 02/08/2017
©, AVATAR : SATTERLEE, ULTRAVIOLENCES
ÂGE : 10+10+2
EMPLOI : TAXI DRIVER

MessageSujet: I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI   Ven 4 Aoû - 21:46


PIPPLE, RAE
( Sing, me a sad song
Top of the morning too
By the catacombs
You and I
It's do or die
Skies are grey, so you flew a kite
We knew
And I'll take
My lifetime, better days
I won't awake )

weheartit / xxtentacion


DATE ET LIEU DE NAISSANCE : j'suis pas née ici moi j'viens d'ailleurs et j'aurais dû y rester. sauf qu'il y a mon passé qui m'court après et moi je tente d'y échapper. les ennuis, ils ont commencé en australie, à sydney, le jour même de ma naissance. un matin jour d'hiver, le soleil disparu et mes ailes tombèrent à terre un treize novembre. ORIGINES : australiennes de mon père, françaises d'ma mère, puis sûrement d'autres encore qui se mêlent à celles-ci, qui remontent de plus loin. mais j'suis pas très famille alors j'ai pas trop creusé. EMPLOI/OCCUPATION : taxi driver sur le papier, j'écris des rimes aussi que j'enregistre pour le kiff un peu. puis dans l'ombre je fais circuler les guns dans la ville. CLASSE SOCIALE : j'fais partie de ceux qui se font une place en se salissant les mains, mais la saleté tu la chopes de naissance quand tu nées si bas, c'est comme un conditionnement à la violence, une condamnation à rester dans la merde même si tu t'fais des couilles en or. ORIENTATION SEXUELLE : les hommes viriles puis les belles minettes. tu vois moi j'ai jamais su choisir, j'ai jamais su me priver. STATUT CIVIL : civi-quoi ? nan j'sais pas, j'connais pas ça. j'crois que ce casier là est vierge, tranquille. enfin si on compte pas les draps salis. j'espère qu'on voudra pas m'foutre en prison de l'amour pour ça. CARACTÈRE : t'sais j'aimerais bien t'faire croire, faire croire à tout l'monde que j'suis que cette fille que je montre, la fille qui n'a peur de rien, qui s'fout de tout. celle qui n'a pas peur de se salir les mains, celle qui calcule tout, qui voit tout, comprend tout. l'coeur révolté, celle qui dégueule sur la misère d'ce monde qui chie sur les politiques, qui aimerait un peu changer l'cours des choses. tu vois, celle qui baisse pas les bras, qui a la hargne, qui n'a pas peur d'sortir dix insanités en une phrase, celle qui t'fait l'amour sauvagement puis qui s'en va sans dire au revoir, celle qui t'fait tourner la tête en un battement de cil. la fille forte qui n'faiblit jamais, la fille qui t'fait rire pour mieux te foutre au pieu. mais le truc c'est que, moi si je donne mon corps c'est pour donner de l'amour, puis moi j'lis pour essayer de piger quelque chose à la poésie. tu vois si j'gueule trop fort c'est pour essayer d'être quelqu'un, et si j'me barre au réveil c'est pour ne pas m'enchaîner le cœur et continuer à être libre sans blesser personne avec mes épines. ON YOUR MIND : t'aimerais bien savoir c'qu'il y a dans ma tête ? bah moi aussi. mais j'pense trop concret pour comprendre ce qui reste caché. peut-être que sous les décombres tu peux voir le visage d'un être aimé quand on m'appelait encore bonnie bleach, quand on m'surnommait baby. y'a peut-être le regret d'une vie que j'ai dû enterré, et l'envie d'avoir une famille. y'a aussi peut-être quelques idées d'rimes qui traînent et puis l'envie d'vivre qui crame les mauvais souvenirs dans un coin. AVATAR : bridget satterlee. GROUPE : pick up truck.


▹ JUST AN OLD SWEET SONG


Bonnie qui m’cogne, Bonnie charogne
Bonnie l’orgie dans mon whisky
Bonnie t’es dingue Bonnie la bringue
Bonnie mais va t’ach’ter un flingue
Bonnie l’alcool, Bonnie la folle
Bonnie qui m’cogne Bonnie qui m’viole
Bonnie qui aime bien s’faire labourer
Bonnie bourrée danse la bourrée

ouais bonnie c'était mon prénom bonnie j'en étais fière bonnie qu'personne n'arrivait à prononcer, bonnie bleach, baby qu'on m'appelait. et tu sais moi ça m'chauffait le cœur quand t'essayais de prononcer bébé, quand tu t'énervais quand j'te parlais en français. peut-être qu'c'est toi et juste toi qui m'a traînée dans ces affaires là mais j'sais pas, j'comprends pas. j'peux refaire mille fois le scénario dans ma tête j'comprends pas pourquoi la balle est partie. y'a pas eu d'morts, mais y'a eu assez pour qu'la police et la mafia soient après moi. pour qu'ils s'en prennent à toi. moi j'ai pas les couilles alors j'suis partie, t'sais comment je m'appelle maintenant ? j'm'appelle rae, rae pipple pour t'rendre hommage même si j'me foutais d'toi à cause de ce nom à la con. ouais j'me suis installée pour reprendre une nouvelle vie, j'ai réussi à choper le job de chauffeuse de taxi. j'sais pas j'ai repensé à toute ces fois où on avait maté taxi driver, et que j'te disais que j'kiffais bien robert de niro puis qu'tu me répondais, you talkin' to me ? c'est con comme t'as toujours un impact même si j'me touche plus en pensant à toi puis que tes souvenirs je les enterre p'tit à p'tit, et que j'me souviens même plus de la couleur exacte de tes yeux. devait y avoir une teinte de vert dans l'bleu ou l'inverse, j'sais plus. enfin tu sais des yeux j'en ai vu depuis alors faut me pardonner. ouais j'étais censée repartir de zéro mais tu sais quand j'ai su qu'il y avait un trafic d'armes moi j'me suis mouillée. parce que les belles histoires et la poésie j'y comprends rien. moi je resterais à jamais la désinvolture et le vulgaire même si mon cœur saigne à chaque regard de travers. le truc c'est que c'est ça l'humanité, c'est cru, ça pue l'humanité. mais c'est beau aussi, c'est vrai. alors moi tu vois j'suis peut-être pas parfaite mais j'suis plus humaine que celles qui tapinent sur les tapis rouges tu vois. puis t'sais j'ai la haine aussi quand j'vois comment on la fait souffrir l'humanité. c'est des trucs cons ça va pas changer mon quotidien, mais j'sais pas moi ça m'empêche de dormir tout ça. la misère, la pauvreté. les guerres. alors tu sais si j'reste dans la merde comme ça, c'est sûrement pour rester proche de ces gens là.

Bonnie les shots, Bonnie les chiottes
Bonnie qui aime un peu trop mes potes
Bonnie j’me casse, Bonnie connasse
Arrête un peu d’faire ta pétasse
Bonnie bénite, Bonnie m’habite
Bonnie ouais c’est d’la dynamite
Bonnie dans l’cul, Bonnie sait plus
Tous les trains qui lui passent dessus



PSEUDO / PRÉNOM : oui ÂGE : j'ai FUSEAU HORAIRE : craqué PRÉSENCE : jvm INVENTÉ OU SCÉNARIO : merci MOT DE LA FIN : au revoir




Dernière édition par Rae Pipple le Ven 4 Aoû - 22:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 181
DEPUIS LE : 27/06/2017
©, AVATAR : p. smith (rhumanesque)
ÂGE : déjà vingt-cinq ans qu'tu parcours le monde d'ton regard bleuté, d'tes mains sales et d'ta mine renfrognée.
EMPLOI : t'as la double ; que dis-je, la triple casquette. t'es à la fois une tatoueuse, une dealeuse, et également une mécanicienne quand tu te perd.
ON YOUR MIND : rappeler aux garçons de faire la vaisselle, parfois, arrêter de regarder ezra, ne pas ouvrir la lettre que ta mère t'a envoyé, appeler row pour s'assurer qu'il va bien, sortir dizzee de ta tête.


i have died everyday waiting for you



MessageSujet: Re: I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI   Ven 4 Aoû - 21:55

slt rae pipple

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 11
DEPUIS LE : 02/08/2017
©, AVATAR : SATTERLEE, ULTRAVIOLENCES
ÂGE : 10+10+2
EMPLOI : TAXI DRIVER

MessageSujet: Re: I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI   Ven 4 Aoû - 21:57

TON AVATAR BB JSUIS EMUE WLLH
salut em b
ça roule??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 97
DEPUIS LE : 28/06/2017
©, AVATAR : ross. morsmordre
ÂGE : vingt-trois voitures cabossées ressuscitées.
EMPLOI : danseuse dépourvue d'ses étoiles, bricoleuse à ses heures perdues, amoureuse des moteurs qui vombrissent sous ses murmures.
ON YOUR MIND : y'a la clope qu'elle va bientôt s'griller. y'a les rêves étoilés qui se sont étiolés. y'a micah qui reste dans sa caboche comme un putain d'parasite qui devrait s'barrer.
y'a ash, ce nouveau connard qui a l'don de l'obnubiler. y'a papi et mamie qu'elle pourra jamais oublier. y'a son zippo, personnification d'un vieillard qui s'est barré dans l'ciel azuré. y'a aussi sa première représentation d'danse à laquelle elle pourra jamais cesser d'penser... et puis y'a ses mains remplies d'cambouis qu'elle pose délicatement contre le capot des bagnoles usées.

MessageSujet: Re: I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI   Ven 4 Aoû - 23:44

ptain bb bribri c'ma femme, t'es presque ma femme (en feuj tmtc. ) et puis tes images de ta fiche elles m'émoustillent.
j'ai la flemme de lire là mais d'façon j'veux un lien bc j'veux te passer sur le corps.
et sinon, quelle est la couleur de ton string ? STRING COLOR. (pardon, je l'ai dans la tête j'sais pas comment. )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 8
DEPUIS LE : 01/08/2017
©, AVATAR : auguscik.
ÂGE : vingt-six ans.
EMPLOI : globetrotter.
ON YOUR MIND : dessiner. rêver. imaginer. fantasmer. (d'elle.)

MessageSujet: Re: I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI   Ven 4 Aoû - 23:57


_________________
et moi, je suis tombé en esclavage.
de ce sourire, de ce visage
et je lui dis, emmène-moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MESSAGES : 16
DEPUIS LE : 01/08/2017
©, AVATAR : matt (balaclava).

MessageSujet: Re: I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI   Sam 5 Aoû - 14:45

comment elle dépotte celle-là
vous m'donnez envie de tester le je c'est chaud un peu
oublie pas le bottin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI   

Revenir en haut Aller en bas
 
I SPOKE TO THE DEVIL IN MIAMI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stray Little Devil
» [Hiaasen, Carl] Miami Park
» [JEU] GANGSTAR MIAMI VINDICATION HD : La suite du célébre GTA-Like de Gameloft [Payant]
» Devil's food Cake
» Convention Deux Flics à Miami (Paris 2011)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPER PLANES :: on the road again :: living the good life-
Sauter vers:  
PARTENAIRES
nos copains

⟩ voir la pub bazzart

ÉVÈNEMENTS
lieux éphémères
+ LE BAL MASQUÉ
+ LA FÊTE FORRAINE