AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (1/1) C'est comme un parfum de nocturnes qui auraient l'goût des levers du jour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MESSAGES : 3
DEPUIS LE : 10/08/2017
©, AVATAR : Ultraviolences, Rami Malek.
ÂGE : 33ans.
EMPLOI : Graphiste - ou juste paummé, j'sais pas trop.
ON YOUR MIND : J'ai peur du mouvement de la cuillère dans le café - bien trop circulaire. J'ai peur des sourires lors des jours de pluie - inappropriés. J'ai peur du bruit de la pluie contre les vitres - trop régulier, pas assez silencieux. J'ai peur du bruit de la télévision du voisin de 12h à 13h14 - ça me rappelle que j'suis pas mort. J'ai peur de la vie.
De vous.
surtout de vous.

MessageSujet: (1/1) C'est comme un parfum de nocturnes qui auraient l'goût des levers du jour.    Dim 20 Aoû - 18:38

Marguerite elle est belle comme un accident d'bagnole.

Elle n'aime pas ce monde. Elle a un boulot qu'elle déteste mais qui paie bien ; sauf qu'à force de devoir rentrer dans les ordinateurs des gens - elle fini dégoûtée. Tout lui tire des rictus ; de l'hypocrisie habituelle au porno mal caché. Elle a fini par plus trop sortir d'chez elle, et d'augmenter ses tarifs pour voir le moins de gens possible. Parfois elle insulte même ses clients, t'façon, elle s'en fout royalement de ce qu'ils peuvent penser d'elle. Elle a malgré tout quelques potes, p'tet même une petite coloc' - mais ça ne l'empêche pas de ne pas aimer grand monde. Disons qu'elle arrive à se forcer socialement de temps à autre.

(♀) Au choix. ▹ 25-29 - Informaticienne - statut - groupe. (libre)
Dans l'ébène de mes nuits,
Dans les silences incompris - et dans les soupirs aigris.
Y'a toi.
Dans cette haine éternelle,
Dans ces pleurs amers;
Et les corps à la mer.
Y'a toi.
Chaque plissure de ton âme me rappelle les ridules de mon coeur fatigué de détester. J'entends ton être battre en harmonie avec mon néant ; c'est dans la déréliction qu'on se retrouve. Nous sommes de ceux qui ont cessé d'espérer, cessé d'aimer - cesser d'exister. On crèverait demain que pas grand monde viendrait nous pleurer,
Mais sois certaine que moi, j'pourrais plus respirer,
Sans toi.
On n'se le dit pas on se voit presque pas. Les mots sont couchés dans la virtualité et la réalité n'est là que pour nous rappeler notre dure condition ; celle d'avoir oublié comment aimer. On est déréglés, voilà ce qu'on est.

(Rencontrés un jour où Sid a dû réparer ton Pc. Elle est tombée sur quelques textes qu'il avait caché dans son ordi, a apprécié ses mots (mais ne lui a jamais dit qu'elle avait été fouiller - mais il s'en doute certainement). Après ça, ils ont continué à échanger par mail. Ils ne se sont revu qu'une fois depuis.)
idées d'avatar ► Au choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(1/1) C'est comme un parfum de nocturnes qui auraient l'goût des levers du jour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel (s) parfum(s) d'été portez vous ?
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital
» Le riz comme au Chinois du coin.
» [AIDE] Utiliser le hd2 comme modem avec la connexion Wifi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPER PLANES :: the same heartbeat :: let's be friends-
Sauter vers:  
PARTENAIRES
nos copains

⟩ voir la pub bazzart

ÉVÈNEMENTS
lieux éphémères
+ LE BAL MASQUÉ
+ LA FÊTE FORRAINE